Les méthodes de conservation du vin

méthode de conservation du vin

La conservation du vin peut couler de source chez certaines personnes. Un endroit à l’ombre, ni trop chaud ni trop froid, et le tour est joué. Cependant, la conservation du vin est une méthode bien plus méticuleuse que l’on peut le penser. Elle réclame une attention particulière de la part de son propriétaire et répond à des critères bien spécifiques.

 

Garder du vin chez soi, comment procéder ?

Première solution, optez pour un placard à vin.

Le but ici est de trouver un placard et le poser contre un mur Nord. L’étape suivante sera d’y caler vos bouteilles puis déposer une couverture dessus. Cette méthode permettra de conserver vos bouteilles pendant quelques mois. Pour des vins plus spécifiques, préférez dans ce cas, la cave à vin ou une armoire à vin bien spécifique.

 

Je suis un professionnel ou un particulier : comment aménager une cave à vin ?

Côté cave à vin, il s’agit d’entreposer vos bouteilles dans un lieu sombre sans fenêtres et en utilisant un éclairage doux pour éviter l’oxydation. Il faudra aussi que celles-ci soient à l’abri de toutes vibrations (utilisation de blocs anti-vibration par exemple pour éviter le développement de bactéries) et sans odeur de fioul. En effet il faut éviter au maximum l’imprégnation du vin par les odeurs, cependant, grâce à une bonne aération, ce problème peut-être vite réglé.

Mise en garde : plus la cave est sèche, plus les bouchons de vos vins se détériorent rapidement en laissant passer de l’air à l’intérieur de ceux-ci...  C’est pourquoi, il est conseillé de stocker vos bouteilles couchées pour que le bouchon reste en contact avec le vin.

 

L’utilité des étagères dans la cave à vin

L’étagère est très utile pour bien caler horizontalement vos bouteilles de manière à ce que les bouchons de celles-ci restent intacts. Pour cela vous pouvez aussi utiliser des casiers de rangement sans oublier de toujours bien positionner vos bouteilles les étiquettes vers le haut pour éviter une détérioration précoce de celles-ci.

Le surplus d’humidité n’est pas conseillé non plus. Ce souci entraîne lui aussi une détérioration des étiquettes de vos vins. Pour éviter cela, préférez les endroits relativement tempérés sans changement de température soudain qui pourrait être extrêmement néfaste pour la conservation de vos bouteilles de vin.

 

méthode de conservation du vin

La température joue un rôle clé dans la conservation de vos vins

La température se doit d’être graduelle, d’où le choix impératif d’une cave isolée thermiquement. Toutefois, chaque vin possédant sa propre particularité ne réagira pas forcément de la même manière qu’un autre à la température ambiante.

En effet, certains vins vont peut-être pouvoir résister à un été à 25° alors que d’autres, sans doute pas. Prenons un rouge et un blanc sec, tous deux réagirons différemment à la température ambiante sachant qu’un rouge supportera un environnement plus chaud qu’un blanc sec (le moelleux reste quant à lui un peu plus résistant).

 

Une température idéale ?

La température constante se situe entre 10 et 12 degrés pour favoriser l’évolution naturelle du vin. On recommande aussi une orientation Nord-Est.

En cas de températures très élevées il faudra vous munir d’appareils spécifiques liés à la conservation du vin. En vous équipant d’une unité de refroidissement, préférez un climatiseur qui rejette la chaleur à l’extérieur.