2003

Vin rare - Millésime 2003

 

S’il y a quelque chose à retenir de l’année 2003, c’est bien la canicule qui a frappé la France durant tout l’été. Et qui dit canule dit conséquences sur les vignobles du pays… Le millésime 2003 a-t-il profité de cette exceptionnelle chaleur ou lui a-t-elle...

Vin rare - Millésime 2003

 

S’il y a quelque chose à retenir de l’année 2003, c’est bien la canicule qui a frappé la France durant tout l’été. Et qui dit canule dit conséquences sur les vignobles du pays… Le millésime 2003 a-t-il profité de cette exceptionnelle chaleur ou lui a-t-elle desservie ?

 

Chaque région n’a pas profité de la même façon des effets de la canicule.

 

Ainsi, la région bordelaise a su tirer profit de la canicule, et des régions comme le Médoc ont alors pu produire un grand millésime 2003. Il en va de même pour les différents vins secs de la région. En revanche les vins des Graves ont eu plus de mal à faire arriver à maturité leurs raisins, le résultat étant donc moins notable sur leur vin cette année-là.

 

Quant aux vins de Bourgogne, ils sont classés grand ou très grand millésime, avec une moyenne de 15/20 concernant le vin rouge de l’année 2003, même si les vins issus de cette récolte seront moins de garde.

 

Les vins de la vallée du Rhône seront similaires, puissants et chaleureux mais davantage concentrés.

 

Le Pinot noir d’Alsace s’en sort remarquablement bien, tout comme le vin rouge de la Vallée de la Loire.

 

L’année 2003 est en conclusion un très bon millésime dont la production s’avère fiable et de qualité.

Détails Moins de détails
Résultats 1 - 11 sur 11.
Résultats 1 - 11 sur 11.