2005

Millésime 2005 : on parle d’anthologie !

 


Pour juger de la qualité d’un vin, vous pouvez regarder l’état de l’étiquette ou de la capsule, mais le millésime 2005 est, à lui seul, gage d’une année exceptionnelle.

Pourquoi ? Car la...

Millésime 2005 : on parle d’anthologie !

 


Pour juger de la qualité d’un vin, vous pouvez regarder l’état de l’étiquette ou de la capsule, mais le millésime 2005 est, à lui seul, gage d’une année exceptionnelle.

Pourquoi ? Car la météorologie, particulièrement clémente et favorable cette année-là, a profité tant aux rouges qu’aux blancs et liquoreux.

En effet, l’association “chaleur - soleil - sécheresse - printemps précoce” a permis une floraison rapide et une lente maturation homogène donnant ainsi des conditions sanitaires parfaites de vendanges et un accord idéal entre sucre, alcool et acidité. La faible pluviométrie a engendré une meilleure qualité vinicole. Le sud-ouest, en général, a profité d’une alternance journées chaudes/nuits fraîches. Le vin rouge sera puissant, le blanc aromatique.

Les Bordeaux, riches et colorés, offriront une très bonne garde.

Les Bourgogne égaleront les Bordeaux, donnant au Chardonnay le parfait équilibre entre sucre et acidité.

Les vins de Loire seront équilibrés, aromatiques, puissants, les liquoreux particulièrement riches.

La Champagne, malgré un temps plus inégal, donnera des Chardonnay d’exception pour ce millésime 2005.

Détails Moins de détails
Résultats 1 - 9 sur 9.
Résultats 1 - 9 sur 9.