Continuité de nos services, livraison assurée et 10% de remise sur notre cave avec le code "Ravito"

Les grands millésimes du 20ème siècle

meilleurs millésimes du 20ème

Les grands millésimes supposent un heureux alignement des planètes. Le viticulteur s’attache à la bonne santé de sa vigne. Il espère une météo sans à-coup qui garantit une maturation progressive. Car c’est dans la douceur et la lenteur que le raisin aime à se saisir des saveurs subtiles de son terroir. Honnis sont les épisodes tardifs de gel, les canicules et les sécheresses. Il faut plutôt une montée en courbe douce des températures, des pluies légères et régulières, un soleil généreux sans être brûlant.

 

Le hasard de cette savante alchimie ne se produit que de temps en temps. On parle alors d'un grand millésime, reste aux vignerons d’en faire un grand vin. Le 20ème siècle fut marqué par quelques années emblématiques, en voici quelques-unes :

 

 

1990, l’année des réussites tout cru confondu

 

 

Malgré une canicule la récolte est fantastique tant en qualité qu’en quantité. Et cela, du Bordelais à la Bourgogne, des Côtes du Rhône à la Champagne. Pléthore de réussites donc pour ce millésime, tout particulièrement dans les vins rouges. Les Saint-Émilion ou encore Saint-Estèphe, avec leurs tanins puissants et veloutés, sont éminemment réputés. Parmi les vins exceptionnels, on peut citer les réalisations des domaines du Château Grand Mayne ou du Château Cos Labory.

434,00 €
Ajouter au panier

 

1989, le grand millésime de la Vallée de la Loire

 

 

On l’attendait depuis pile trente ans, les grands vins de la Vallée de la Loire sont à chercher l’année de la chute du mur. Un été singulièrement chaud et ensoleillé confère aux blancs un fruité éclatant. Les Vouvray sont particulièrement réussis. Les conditions météorologiques sont aussi favorables à d’autres vins de la frange nord du vignoble français : notamment l’Alsace, le Jura avec ses vins jaunes et plus encore un nombre certain de Grands Vins de Bordeaux.

429,00 €
Ajouter au panier

 

1978, Vallée du Rhône et Bourgogne

 

 

Pour les amoureux des Côtes du Rhône, 1978 est une année de légende.  Les Châteauneuf du Pape sont d’une concentration exceptionnelle et complexe. Il en est de même pour les Hermitage. Les bourgognes de ce millésime font aussi référence. Ils vieillissent à merveille. Ils disposent d’un bouquet particulièrement généreux et offrent une robe splendide. En bouteille, on peut conseiller les productions issues du domaine Nicolas réputé pour la qualité de leur séléction.

 

1961, millésime du siècle pour les Bordeaux ?

 

 

L’affaire était mal engagée pour que 1961 soit une année de grands vins. Le printemps s’avéra compliqué avec des gelées tardives dans la vallée du Rhône et en Aquitaine. Si cela eut des effets sur les rendements, assez faibles, il n’en fut rien sur la qualité des vins. Un été chaud et sec, qui se prolongea jusqu’au début de l’automne, assura une parfaite maturation de raisins. C’est spécialement vrai pour l’ensemble des appellations du Bordelais. Vins rares et excellents, c’est une année de référence pour les collectionneurs. Certaines bouteilles atteignent des prix vertigineux. Mais, il possible d’acquérir des Château Carbonnieux ou Château Phélan Ségur pour des tarifs qui restent accessibles.

Rien que pour le Bordelais, on pourrait citer bien d’autres grands millésimes sur le 20ème siècle. À commencer par le fameux 1982, mais également les 1945 et 1929. Un grand vin, comme un grand millésime, c’est une affaire de goût et d’opinion. C’est aussi le plaisir de l’échange, et parfois du débat, pour ceux qui vivent cette culture avec passion.