Le vin devenu une bonne valeur refuge ?

vin et valeur refuge après crise sanitaire

Avec la crise sanitaire mondiale et le ralentissement de l’activité, les maisons de vins débordent de stocks et le marché viticole est fragilisé. On a constaté ces dernières semaines une augmentation de l’offre et une baisse de la demande : une consommation en berne et une baisse significative de la demande dans les secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme.

En octobre, la période des vendanges, les vignerons récolteront les raisins, le vinifieront, mais les cuves sont déjà pleines et les caves aussi. Des millions de bouteilles des années précédentes n’ont pas été vendues. Et si c’était le moment d'acheter des vins de qualité ? Les vins fins ou les grands millésimes pourraient baisser de 30 % et constituer un bon placement sur le moyen terme.

Pourquoi investir dans le vin ?

 

Le vin est un produit qui s’apprécie avec le temps. Pour les amateurs, les passionnés ou les professionnels, un bon vin est toujours un moment de plaisir, pour soi, pour partager de beaux moments avec les autres ou pour se constituer une bonne cave, qui prendra de la valeur dans le temps. Des vins de qualité, des millésimes recherchés ou issus de vignobles prestigieux constituent donc un investissement rassurant et bien plus concret que les placements financiers ou la bourse.C’est la rareté des crus et la qualité des terroirs qui permettent une valorisation à long terme.

 

Quelques conseils pour bien investir

 

Le vin peut être une bonne valeur refuge.

  • Investissez dans l’achat de meilleures bouteilles, choisissez des vins de garde
  • Diversifiez le choix des vins en privilégiant quelques grands crus et premiers crus français, mais aussi pourquoi pas des vins étrangers, notamment les vins italiens et allemands. Le bordeaux est un vin d’investissement par excellence, mais les vins de Bourgogne proposent des crus d’une grande finesse, avec des productions plus confidentielles.
  • Variez les millésimes et les régions, en privilégiant plutôt les vins rouges et les vins non effervescents, même s’il convient de se constituer un stock de vins de Champagne, une appellation toujours appréciée.
  • Identifiez les meilleures cuvées et les bons millésimes.
  • Assurez-vous de disposer de bonnes conditions de stockage et de conservation.
  • Faites éventuellement appel à un professionnel pour la sélection des crus et la gestion de votre cave.

 

Le vin constitue une bonne valeur refuge. Suite à la crise sanitaire et une baisse des prix généralisée, on s’attend à moyen terme à un rebond de la demande. La reprise de l’activité mondiale et du tourisme à l’issue de la crise occasionnerait une hausse des prix ou un retour à la normale. Il pourrait donc constituer un bon investissement dans les années à venir.